Voici un aperçu de ce que sont les chakras pour ceux qui voudraient en savoir plus le lien "sources" ci-contre pourra peut-être les éclairer davantage

L'AURA
LES CHAKRAS
LE CHAKRA DE BASE
LE CHAKRA SACRE
LE CHAKRA SOLAIRE
LE CHAKRA DU COEUR
LE CHAKRA DE LA GORGE
LE CHAKRA DU 3ème OEIL
LE CHAKRA CORONAL


L’AURA

L’aura ou champ aurique est le système énergétique qui enveloppe chaque être physique vivant ; les plantes, les arbres, les animaux et les hommes possèdent une aura. Ainsi que tout objet qui irradie ou utilise de l’électricité.
Elle est constituée d’énergies circulantes et participent aux échanges avec l’univers (TOUT)
Une personne en bonne santé bénéficie d’une aura tonique, mouvante et consistante tant les échanges sont nombreux, actifs, harmonieux ; les énergies sont donc renouvelées et tous ses corps sont « vivants ».
Elle est composée de 7 corps superposés comme des pelures d’oignons

illustration de l'aura


  • le corps physique qui est solide, perceptible et visible par tous, qui permet l’inter action avec le monde matériel.
    le corps éthérique qui recouvre le corps physique en en suivant les contours : c’est la dernière protection du corps physique.

  • le corps émotionnel qui est plus souple et donc plus variable, il est nourri par les relations et fluctue en fonction de leur qualité.
  • le corps astral qui est la capsule qui donne accès à la dé corporation et est nourri par le rêve.
  • le corps mental qui donne la capacité de saisir le « sens », c’est l’expression de notre conscient, l’organisation de notre pensée abstraite.
  • le corps causal qui, si l’on s’en sert, fait comprendre les causalités et par conséquent le destin, le sens du karma que nous avons choisi. Il est d’ailleurs relié aux annales akashiques et permet les illuminations.
  • le corps divin qui est le moyen de tout ramener au sentiment d’amour et de compassion qui nous stimule en terme d’évolution.
  • L’aspect général de l’aura est OVOIDE et de couleur variable ou fluctuante, les couches extérieures sont moins épaisses et denses car elles sont constituées d’énergies dites « subtiles ». Des auras en forme de champignon ont déjà été décrites mais il me semble qu’il pourrait s’agir de sur développement des corps supérieurs, état de fait momentané de par l’activité ou chez des individus qui ont omis de nourrir leurs corps éthériques et émotionnels.
  • Chaque corps est donc entretenu par un phénomène ou système particulier et inter agit sur les autres corps en réaction. Si un corps est mal ou peu nourri, il se rétracte et fait donc place à une déformation des autres corps dans le but de compenser ; Non seulement ils changent de forme mais leur couleur ou leur brillance en est atteinte, ce qui engendre une sensation de mal être.

Les réactions décrites sont en fait des processus de protection du corps physique, il doit rester intact pour préserver les chances d’évolution futures.
Des agressions répétées, une gène durable, un choc violent finissent par être ressentis par le corps physique qui développe une atteinte pathologique : on « tombe » malade.
C’est pourquoi l’on considère que le rôle des corps est celui de « pare feu » ils actionnent des réactions qui devraient donner l’alerte afin que nous nous occupions de « restaurer » les dégâts occasionnés et maintenir notre corps dans son intégrité. L’objectif de ce système complexe est de préserver l’âme des dégradations, de la ménager durant son séjour dans ce bas monde.

Les processus progressifs sont en général, en l’absence de toute réaction physique en réponse (agression, contre agression)
réactions épidermiques (il me tape sur le système… j’en ai la chair de poule…je ne peux pas le sentir…)

  • l’émotion négative (ça me fait mal au cœur… je suis chagrinée…je ne m’en remettrai pas.)
  • le rêve qui interroge ou le cauchemar
  • la préoccupation, l’absence, le ruminement puis l’obsession
  • la folie, le « pétage de câble »
  • Les individus peuvent avoir un canal d’alerte de prédilection selon le niveau de développement des corps : énergie privilégiée selon leur type (mental, émotionnel, instinctif…) mais si l’alerte n’est pas prise en compte, elle gagne les corps sous jacents.

On peut aisément admettre que le code de comportement socialisant est par essence un facteur d’agression perpétuel si l’on s’y conforme en tout point et dans toutes les situations.

La question est : d’où tire t’on l’énergie qui nous maintient en vie ?

Elle provient de l’univers lui-même dont nous constituons une unité infinitésimale, et ce « bio carburant » circule en nous par l’intermédiaire des chakras, ou roues qui sont les portes de circulation des forces échangées.

LES CHAKRAS

illustration des chakras


Ce sont les capteurs d’énergie dont l’homme à besoin pour vivre (énergie subtile irradiée par le COSMOS).
Cette énergie est transmise par l’intermédiaire des nadis et des méridiens d’acupuncture aux différentes parties du corps physiques.
Chacun de ses chakras gouverne une glande principale et une partie du corps, ce qui explique que l’action sur le corps passe par la modification du fonctionnement du chakra.

Les principaux sont au nombre de 7 (chiffre magique par excellence) qui sont de haut en bas

le coronal

  • le troisième œil
  • la gorge
  • le cœur
  • le plexus solaire
  • le sacré
  • la base

On trouvera ici une correspondance entre les chakras et l'astrologie (chakras/Planétes, ainsi que les différentes zones régies par chaque signes du zodiaque.

  • LE CHAKRA DE BASE
  • Aussi appelé chakra « racine » ou encore Muladhara (carré au quatre pétales) il agit et centre sur la fonction « JE SUIS »
  • Il est relié au corps physique et la glande qu’il régit est la capsule surrénale qui joue un rôle important dans la régulation de la température par l’intermédiaire de la noradrénaline- adrénaline ; gouverne la colonne vertébrale, les os, les dents, les jambes, l’anus, le rectum, le gros intestin, le sang et la structure cellulaire.
  • Elle est donc maîtresse du physique, du sentiment d’incarnation et de l’ « avoir ».

Couleur : ROUGE/NOIR
Note : DO
Elément : TERRE
Sens : ODORAT
Pierre principale : TOURMALINE

Il induit, par son fonctionnement le sentiment de sécurité, l’ancrage, la stabilité, l’équilibre, l’enracinement et est donc absolument nécessaire dans l’évolution spirituelle. On est calme, assuré, on se sent fort intérieurement ce qui permet de construire et d’évoluer, de faire des projets. On est bien relié à la terre mère et l’on reçoit son tellurisme

FONCTIONNEMENT A L’EXCES :
peur de mourir

  • matérialisme à l’excès
  • constipation (rétention)
  • boulimie (amasser)
  • agressivité, intolérance
  • fatigue, épuisement
  • peur d’agir par crainte de tout danger

CARENCE DE FONCTIONNEMENT :
sentiment d’être mal ou pas incarné

  • attrait ou manque de méfiance face au danger
  • manque de respect envers la vie, ce qui vit
  • conduites à risques chroniques
  • fascination pour la mort en tant que fin de tout

CHAKRA SACRE
Encore dénommé Svadhistana (cercle en croissant de lune à six pétales) , il régit la fonction « je sens » 
Relié au corps éthérique, il gère les glandes sexuelles chez l’homme comme chez la femme (ovaire, prostate, testicules) , le bassin, la vessie, les reins, la lymphe , les sucs gastRiques, le sperme.
Elle est maîtresse des émotions, du contact relationnel, de la sexualité, de la création de la vie (en tant que telle ou en tant que perpétuation : reproduction)
Elle procure, en fonctionnement normal, la capacité de rester courtois, patient, créatif, le sens de la beauté, une grande compréhension et l’amour, le goût de la vie et des ses plaisirs.

Couleur : ORANGE
Note : RE
Elément : EAU
Sens : GOUT
Pierre principale : CORNALINE

Par son fonctionnement il induit l’ouverture aux autres, la recherche d’échanges, le contact, la procréation, le sens du lien familial, la fantaisie, l’imagination, la créativité et la transmission de l’essence divine dans la spontanéité. C’est aussi le centre des énergies sexuelles.

FONCTIONNEMENT EN EXCES :
jalousie, possessivité

  • anxiété, angoisses
  • mauvaises perceptions des sensations (théâtralisation, exagérations)
  • CARENCE DE FONCTIONNEMENT :
  • relations sporadiques, non suivies
  • errance relationnelle
  • sous estimation des effets de l’isolement
  • rejet violent de la famille et des ses racines
  • problème d’identité avec dilution (on s’identifie en miroir)

CHAKRA SOLAIRE
Dénommé aussi Manipura (triangle aux dix pétales), il régit la fonction « je veux ».
Il est relié au corps émotionnel et en liaison avec le pancréas, la rate, le foie. Il gouverne le bas du dos, la cavité abdominale, l’estomac, la rate, le foie, la vésicule biliaire. Gère la volonté et le pouvoir quelle qu’en soit la notion qu’en en a.
Quand il est sain, il procure un lien entre notre moi primaire (chakra 1 et 2 et notre personnalité supérieure donc notre plan matériel et notre plan spirituel avec un lien de cause à effet) et induit donc, affirmation de soi, le vouloir, le pouvoir, les sentiments et l’ambition. Discernement, capacité d’entreprendre et de mettre ses forces au service de nos buts.

Couleur : JAUNE
Note : MI
Elément : FEU
Sens : VUE
Pierre principale : CITRINE

FONCTIONNEMENT EN EXCES :
manipulation de l’entourage pour sa satisfaction personnelle

  • ambition excessive dépassant le possible
  • égotisme
  • perte de scrupules
  • CARENCE DE FONCTIONNEMENT :

se laisser manipuler
endosser la souffrance des autres par excès de compassion
donner la priorité aux désirs des autres en s’oubliant
rancœur et sentiment d’injustice en direction de sa propre personne
colère, ressassement, idées fixes, paranoïa.

Autre nom Anahata (étoile à 6 branches aux douze pétales) qui régit la fonction « j’aime ».
Relié au corps mental, gère le Thymus, régule la croissance et le système immunitaire, gouverne le cœur, la cage thoracique, la partie interne des poumons, le sang le système circulatoire et la peau. Il maintient l’équilibre entre les trois chakra inférieur et les trois supérieurs.
L’équilibre de cette roue implique la sensibilité, la générosité, le pardon, l’acceptation des autres tels qu’ils sont, la joie et le désir d’union.

Couleur : VERT/ROSE
Note : FA
Elément : AIR
Sens : LE TOUCHER
Pierre principale : RHODOCROSITE

FONCTIONNEMENT EN EXCES :
hyper sensibilité (vulnérabilité affective)
tristesse, dépression
syndrome de la victime
recherche effrénée de relations sans but (absence de discernement)

  • CARENCE DE FONCTIONNEMENT :

sécheresse de cœur (insensibilité)
rancœur, paranoïa
repli sur soi avec sentiment de colère (refus de recevoir par crainte de devoir), déprime
égocentrisme
fuite et angoisses devant les relations

Aussi dénommé Vishuddha (pleine lune aux seize pétales) il est relié à la Thyroïde et la para thyroïde, régularise le métabolisme du corps (utilisation de l’énergie apportée par la nourriture physique), développement du squelette et des organes intérieurs ; gouverne les poumons, les bronches, l’œsophage, la voix, le cou, la nuque et la mâchoire.
Relié au corps causal, il régit la connaissance, la compréhension de la nature, permet d’exprimer l’amour du chakra du cœur, c’est le chakra du « verbe ».
Son bon fonctionnement provoque une certaine assurance, permet donc d’aller vers l’autre sans crainte d’être méjugé, la capacité d’évacuer les émotions par le verbe ;

Couleur : BLEU
Note : SOL
Elément : ETHER
Sens : OUIE
Pierre principale : CALCEDOINE BLEUE

FONCTIONNEMENT EN EXCES :
dissociation entre la tête et le corps
action irréfléchie, impulsivité
incapacité d’exprimer ses émotions calmement
angoisses

  • CARENCE DE FONCTIONNEMENT :

flot incompressible de parole
incompréhension de son cheminement
incapacité d’agir
exagération du ressenti, drame, manipulation mentale

Ou Ajna (cercle au deux pétales) relié au à la glande pituitaire et l’hypophyse, jouant un rôle majeur dans la régulation des sécrétions hormonales, principalement hormone de croissance et régulation de la teneur en eau du corps et du glucose dans le sang.
Lié au corps causal, il gouverne le cervelet, les oreilles, le nez, les sinus, les yeux, le front, le visage une partie du système nerveux.
Son fonctionnement normal induit la connaissance du plan divin, l’intuition, la conscience pure.

Couleur : INDIGO
Note : LA
Sens : LE SIXIEME SENS
Pierre principale : LAPIS LAZULI


FONCTIONNEMENT EN EXCES
idées délirantes et obsédantes
se considérer comme supérieur
déconnexion du réel
s’isoler dans un monde à part

CARENCE DE FONCTIONNEMENT
tout expliquer par la raison
rejeter tout ce qui n’est pas explicable
construire des dogmes stériles et rigides
se montrer trop influençable ou au contraire obstiné

Ou Sahasrara (cercle au 972 pétales) relié à l’épiphyse (glande pinéale) il gouverne le cerveau, a boîte cranienne.
Relié au corps divin, il abreuve les corps de l’énergie spirituelle du cosmos, il est celui qui conditionne le niveau vibratoire des autres chakra et donc l’aspect de l’aura par le niveau lumineux.
Son fonctionnement permet à la conscience divine de nous inspirer et de nous donner accès aux idées lumineuses, aux coups de génie.

Couleur : VIOLET à BLANC DORE
Note : Si
On considère qu’il ne peut que fonctionner au ralenti ou être nié par le corps physique par mauvais fonctionnement du troisième œil ;
Un mauvais fonctionnement (essentiellement un déséquilibre entre lui et les autres roues) quel qu’il soit provoque la folie, ou le délire mystique ainsi,

IL N’EST PAS D’USAGE D’INFLUER SUR LE CHAKRA CORONAL
On peut aussi constater l’inter dépendance des roues entre elles, aussi, le port de pierre n’a pas une action exclusive sur un CHAKRA particulier mais influe sur tout le système. Il n’est donc pas possible de définir un type de pierre pour un type de personne, quel que soit le critère de tri que l’on choisisse. Une pierre, un individu à un moment T.

autre illustration des chakras

Retour

Validated by HTML Validator (based on Tidy)