CALENDRIERS DES FÊTES EN MAGIE


La référence la plus répandue ne matière de calendrier magique est celle laissée par les Celtes, les peuples nordiques et par conséquent la culture païenne.

Pour les CELTES, l'année commence en OCTOBRE par le fait que tout naît de la gestation...

Le Calendrier CELTE.


En sorcellerie, les fêtes ont gardé leurs dates et en grande partie leurs appellations, les esbats sont des fêtes de fraternité entre sorcières, afin de rendre hommage à la lune entre communauté de même croyance et pratiquer la magie de groupe, s'entr'aider et se soutenir dans l'initiation.

Les sabbats sont des regroupements de sorcières et de Mages qui, par ce fait, allie et mêle l'énergie lunaire à l'énergie solaire. C'est sans doute ce qui a fait l'évidence des débauches sexuelles décrites dans tant d'ouvrages, en fait, les fêtes nécessitaient un contact intime avec la nature, elles se déroulaient donc en pleine forêt, à l'abri des regards et les participants étaient la plupart du temps nus pour ne pas couper les énergies qu'ils étaient venus chercher. Ils dansaient, psalmodiaient, officiaient puis participaient à un repas dont les ingrédients répondaient à l'énergie du moment.

Bien évidemment l'acte sexuel n'étant pas tabou dans les culture païennes , des accouplements devaient très certainement avoir lieu, mais ce n'était ni une obligation ni une généralité. Il est quand même rapporté que le fait de « faire l'amour » avec une personne détenant aussi des pouvoirs décuplait les énergies des deux partenaires , mais il faut pour cela que l'AMOUR soit au rendez vous.

Je n'aborderai pas le volet magie noire, domaine dans lequel je ne possède AUCUNE expérience.

En matière de communauté, les fêtes peuvent différer légèrement, les guérisseuses et sorcières suivaient aussi scrupuleusement le calendrier lunaire pour leur propre élévation, la lune étant leur astre « soeur », il est bon, surtout durant l'initiation de solliciter son appui tout au long de la première année afin de rester bien inspirée. De plus, si on ne pratique pas en groupe, il est difficile de compter sur l'aide d'un cercle comprenant des connaissances plus étendues afin de réparer les éventuelles erreurs de jugement.

Le Calendrier des Esbats Lunaires.

Je ne respecte pas avec assiduité les fêtes d'équinoxe, ayant pour habitude de pratiquer seule et dans une zone géographique ou les jours varient peu dans leur durée. Par contre, j'évite avec soin de mobiliser des énergies si le jour d'équinoxe coïncide avec un jour de nouvelle lune.

Validated by HTML Validator (based on Tidy)